Gastronomie

Les restaurants de Pula offrent une grande quantité de délices

La turbulente histoire istrienne a laissé une empreinte importante même dans sa cuisine – l’influence italienne, et, surtout celle de l’Europe centrale: autrichienne, hongroise et slave – est présente  dans les restaurants de Pula, connus pour l’offre  riche et varié de ses plats. On peut y déguster les fruits de mer et les spécialités de l’entre terre. À Pula, comme dans la plupart des villes istriennes, il faut certainement  déguster les spécialités de poisson : surtout la baudroie, le bar, ou bien, les excellentes langoustines du Kvarner en sauce de tomates. Il faut continuer ce magnifique voyage gastronomique en savourant les coquillages d’une saveur particulière, grâce à la mer propre: moules, praires, coquilles de Saint-Jacques, kaneštrele. Sans oublier à savourer d’excellentes huîtres, en ajoutant seulement un peu de jus de citron.

On vous servira aussi la délicieuse soupe de poisson et le risotto noir de seiches. Pour les amants du poisson gras on conseille de goûter les sardines  » na savor  » (frites dans l’huile d’olive et transvasées avec le même huile de friture avec des oignons frites, vinaigre et romarin.

Cependant, tout le monde n’aime nécessairement pas le poisson. Dans ce cas-là, il n’y a pas de problèmes à Pula, en ce qui concerne le choix.

En fait, comme hors d’oeuvre, vous pouvez goûter une vraie gourmandise – le jambon istrien, une des spécialités les plus célèbres d’ Istrie. Spécialement, en ce qui concerne  sa préparation et  sa maturation, il est séché à  »bora », (vent froid). Et pour mieux le savourer, cherchez  le jambon  taillé à main, à l’aide d’un couteau.

L’omelette dite  » fritaja  » fait aussi partie des plats traditionnels. Elle peut être  préparée en diverses manières: en y ajoutant les asperges de bois  (sauvages), ou d’ autres plantes sauvages, riches en kalium et vitamines C, A, B. On prépare les omelettes, aussi, en ajoutant des  saucissons secs, nouvel oignon, truffes ……. chaque plat est une vraie gourmandise.

Pula vous invite à savourer, en plus, la  » maneštra  », soupe épaisse préparée avec haricots et pommes de terre en y ajoutant en peu chiche ou l’orge. Très souvent, on y met  aussi un os du jambon. Un goût très particulier a la  » maneštra  » avec du fenouil, tandis que, celle où aux ingrédients de base (pommes de terre et haricots) on ajoute la choucroute  (sans viande) est appelée jota  » pešt  » (une crème faite de lard et d’ail). Délicieuse gourmandise qui peut être enrichie avec le maïs, le maïs battu,  les pois

L’influence de la cuisine italienne se fait sentir en Istrie à travers de nombreux types d’excellentes pâtes, offertes à Pula. Les plus célèbres sont : »fuži  » et  » njoki  ».

Les fuži sont faits en mélangeant la farine, les oeufs et l’eau. On pétrit une pâte lisse qu’on roule sur le pétrin, on la découpe en rectangles, on unit les pointes opposées et les voilà.

Les njoki sont faits de pâte dont les ingrédients de base sont la farine, oeufs et pommes de terre.

Ces deux spécialités sont  généralement servies avec diverses sauces, » šugo  » comme on les appelle à Pula. Le plus traditionnel est le  » žgvacet  », sauce faite avec du poulet, à l’oignon et aux épices. Toutefois, à côté des fuži et njoki, il faut certainement essayer: raviolis,  » pljukanci  »,   »pasutice » et macaronis. Les raviolis sont des pâtes farcies avec ingrédients salés ou douces, dont les plus populaires sont les krafi de Labin. On suggère aux végétariens d’essayer les pasutice avec chou blanc frais à l’huile d’olive et de l’ail, qui leur donne un goût tout particulier.

En ce qui concerne le dessert, on va vous servir d’excellentes friandises dont les plus traditionnelles sont: kroštule, fritule et cukerančići. Mais, ne refusez surtout pas le strudel et les petites pêches (gâteau), ajoutez-y le typique muscat istrien, d’une arôme très expressive et un bouquet mi-sucré, votre expérience gastronomique sera complète. Dans les dernières années la région istrienne a réalisé le primat dans la production des vins croates de haute qualité.

Autrefois, l’unique différence qui se faisait en Istrie, c’était entre le vin blanc et le rouge. Aujourd’hui, dans les caves et les magasins à Pula, vous trouverez le bourgogne ou le hrvatica mais aussi de nombreuses autres sortes de vin de haute qualité, reconnues dans le monde entier, comme: chardonnay, pinot blanc et gris, merlot, cabernet, et sauvignon. Quand même, les vins les plus célèbres des vignobles istriens sont la malvazija et le teran. Le synonyme du vin blanc en Istrie est justement  la malvazija, produit de raisin blanc autochtone. C’est un vin sec, de couleur jaune paille, à boire préférablement jeune.

Si la malvazija est en Istrie synonyme du vin blanc, le teran l’est pour le rouge. C’est un vin très coloré, presque pourpre, prêt  à boire jeune. Et, tandis que la malvazija s’accompagne très bien aux fruits de mer, risotto et pâtes, le teran s’adapte  parfaitement au jambon istrien et au gibier.

Le teran sert aussi à la préparation d’une autre spécialité typique qui est la « soupe d’Istrie » (istarska supa), boisson ou aliment à base de vin. En fait, la soupe est préparée en ajoutant du teran au pain cuit  mélangé au sucre, dans une bukaleta (sorte de petit bocal  pour le vin). On y ajoute encore un peu d’huile d’olive, poivre et sel. On la mange à la cuillère, mais il est souhaitable de boire une gorgée de vin avec.

Dans les restaurants à Pula on vous offrira aussi les truffes, tubercules rares et très chères qui sont le point culminant de la gastronomie. Vous pouvez commander fuži ou njoki aux truffes et, dès que vous vous habituez à leur goût et l’odeur très particuliers, essayez le steak et le fromage aux truffes. Au fait, la truffe istrienne est une des sortes parmi les plus appréciées dans le monde.

C’est justement en Istrie qu’on a trouvé la truffe la plus lourde du monde, qui est entrée dans le « Guinness Book des records ». Il convient également  noter que c’est un des  aphrodisiaques les plus fameux.