Le parc de Valérie

Il est apparu par l’expansion de la verdure du parc vers l’amphithéâtre de 1890 à 1893. Il était le plus beau des parcs de l’époque. Son financement est ordonné par un décret de la mairie de 1890 qui dit donner pendant trois ans, 2000 forints par an, pour l’entretien et l’aménagement du parc. Il lui donne le nom à la mémoire de la reine Valérie.

Le parc est de forme triangulaire et est situé en dessous de la beauté de la période antique l’arène. Il était et restera la destination préférée de tous les visiteurs. Le parc est une collection de formes géométriques (rond, carré, demi cercle..) c’est pour cela que sont utilisées les variétés qui peuvent être taillées comme le laurier, le troène, le buis et les viornes. Les sentiers de ce parc sont réguliers et en angles droits. Au centre, il y avait autrefois un jet d’eau où a été placée en 1897 une statue de Cupidon. Ils sont enlevés quelques années plus tard et à leur place en 1904 est placé un monument à la mémoire de l’impératrice autrichienne Elisabeth. Il est détruit et enlevé en 1934 et en 1940 est placé la louve romaine avec Romulus et Rémus. Après la Deuxième Guerre mondiale, le gouvernement italien l’emporte et à sa place en 1953 s’élève le monument du Marin dédié à la révolution des marins en 1918 mais lui aussi est enlevé en 1995. Pendant le règne italien, le parc se nommait le parc du prince Hubert II.

Les variétés de plantes dans ce parc sont semblables aux variétés du parc Monte Zaro. Vous pouvez y trouver des cèdres, des cyprès, des yuccas, du laurier, des ifs, des lauriers roses, des palmiers et des viornes.
L’if est une variété de plantes protégées en Croatie, c’est donc un véritable don du ciel d’avoir de si beaux spécimens dans le parc. Toutes les parties de cette plante sont vénéneuses sauf la partie rouge enroulée autour du fruit. Une plante possède des fleurs femelles et mâles, il faut donc qu’il y ait  à proximité des spécimens des deux sexes si l’on veut avoir de beaux fruits. L’if supporte bien la taille saisonnière, l’art topiaire et supporte très bien les conditions urbaines. Ici aussi, comme dans le parc Naval on trouve de très beaux spécimens de séquoias à feuilles d’if, plante exotique qui ne peut laisser les visiteurs du parc indifférents.

Le cyprès d’Italie est une variété qui est présente dans presque tous les parcs de Pula. On le trouve dans deux formes : avec cime effilée et avec cime plus étalée. Il est utilisé comme verticale dans l’art topiaire des parcs. Les romains et les grecques utilisaient ses branches pour la désinfection des pièces de leur maison. Son huile essentielle est bonne pour renforcer le système immunitaire, agit positivement sur les problèmes respiratoires et la circulation et a des effets calmants.
Le yucca est originaire d’Amérique du nord et d’Amérique centrale. Ses grandes fleurs droites attirent l’attention surtout en hiver.

Aujourd’hui, comme il y a 100 ans, les buissons de lauriers qui sont taillés par des ciseaux professionnels en de différentes formes, sont majoritaires dans ce parc. Le laurier est une plante type de ce climat et sauvage pousse à la limite des forêts méditerranéennes et semi méditerranéennes. Il fleurit en grappes jaunes et les feuilles, le bois et les fruits regorgent d’huile essentielle, il est donc bon de l’avoir à proximité grâce à ses bienfaits thérapeutiques pour les problèmes respiratoires. Vaporisé dans l’air des pièces, il peut éviter les infections. A part cela, le laurier noble est une épice indispensable dans les plats méditerranéens auxquels il donne un goût spécifique. Une croyance dit que le bois de laurier protège du tonnerre, du mal et des maladies contagieuses c’est pour cela qu’on aime le planter à côté des maisons. La branche de laurier est depuis longtemps le symbole de la victoire et de la résurrection c’est pour cela que les romains faisaient des couronnes de lauriers qu’ils accrochaient à leur porte pour nouvel an.

X
Aller au contenu principal